browser icon
You are using an insecure version of your web browser. Please update your browser!
Using an outdated browser makes your computer unsafe. For a safer, faster, more enjoyable user experience, please update your browser today or try a newer browser.

Des couchsufeurs à la pelle à croquettes !

Posted by on 14 décembre 2014
OLYMPUS DIGITAL CAMERA

Nos surfeurs fous partis pour faire la RN7 à vélo

BonWafs à tous !!

Je vous avais déja présenté ce qu’est le « Couchsurfing » dans l’un de mes billets précédents. « Couchsurfing » cela vient du language des humains qui habitent sur une île avec une reine et de la sauce à la menthe, en language des humains qui habitent là ou il y a des fromages qui puent, cela veut dire « surf sur canapé« .

Le canapé c’est là ou s’assoient les humains pour regarder la boite-qui-parle-beaucoup, manger leur croquettes, boire des gamelles de boissons-qui-font-rire et des fois faire des p’tits chiens.

Le surf est une activité d’humains qui consiste à glisser sur des vagues au bord de l’océan debout sur une planche. (Je sais tout ça car je suis pote avec « google », le chien du voisin, c’est fou, il sait plein de trucs !! )

Une humaine aventureuse

Donc le « surf sur canapé » c’est le fait de glisser sur des vagues debout sur le canapé…. mais chez nous on a pas le droit de monter sur le canapé.

Depuis que l’on est arrivés dans la niche-du-parc, on a reçu plein de couch-surfeurs, mais aucun  n’est monté sur le canapé ! Baballe et Bâton tiennent trop à leur canapé pour laisser des humains inconnus monter dessus avec leurs chaussures !!

Pour faire du surf-sur-canapé c’est simple: il faut aller sur « internet » (je sais pas exactement ce que c’est mais je sais qu’on peut y faire plein de choses, et aussi commander des croquettes. Pour le reste, je demande à « Google », le chien du voisin. Baballe passe beaucoup de temps sur « internet », je crois qu’il commande mes croquettes une-à-une).

Ces humains sentaient bon les pâtes fraiches

Sur « internet » il y a un lieu ou les humains peuvent se rencontrer (comme un parc-à-crottes pour toutous) et se demander les uns les autres s’ils peuvent monter sur leur canapés respectifs. C’est là que les règles sont dites également… combien de gamelles on peut rester, si on peut venir avec les chaussures (pour le canapé), les cadeaux à amener etc…

Un humain qui veut monter sur le canapé d’un autre humain fait alors une « demande de surf sur canapé » depuis l’internet. L’humain qui à la niche reçoit alors un message dans sa boite et il peut accepter ou non que l’on vienne monter sur son canapé.

Si il accepte, alors il répond à l’autre humain avec les indications pour venir à la niche et son numéro de boite-à-parler. Notre niche est pas facile à trouver au milieu du parc alors on donne toujours les numéros de boite-à-parler pour que les humains nous trouvent.

Une fois arrivés, on explique aux humains que finalement non, ils ne pourront pas monter sur le canapé avec leurs chaussures et que chez nous on a pas de vague. On leur propose de monter sur un lit (une sorte de gros panier pour humains) mais sans leur chaussures. En général cela se passe bien et les humains ne sont pas trop déçus.

Ces humains sentaient le hamburger

Après ça, les humains doivent travailler pour gagner le droit de surfer sur nos paniers, on les emmène dans le jardin pour leur expliquer comment lancer les batons, les baballes et les jouets. Les humains sont pas très intelligents alors je leur explique longtemps. Je dois leur ramener le baton un nombre incalculable de fois c’est très fatiguant.

Et Vanille pendant ce temps me direz vous ? Elle regarde la majorité du temps, des fois elle va dire bonjour au garde-gardes qui vient vérifier si Pascal fait bien son travail (on leur a déjà dit qu’on s’occupait de pascal mais ils continuent à venir, je m’énerve à chaque fois !), et sinon elle fait pas grand chose, à part courir après le coq c’est une fainéasse.

Le soir, les surfeurs s’occupent de la gamelle de Baballe et Bâton, et ils font la vaisselle aussi, enfin pas toujours, des fois il y en a qui vont dans leur panier et qu’on voit presque pas… alors je me suis assuré que les surfeurs comme ça on les acceptent pas à ma niche, on a un standing à respecter !

Cette année (une année c’est 365 gamelles, sauf les gamelles bissextiles) on a reçu beaucoup de surfeurs, je vous ai mis quelques images.

On a encore prévu deux surfeurs pour les prochains jours, une qui vient du Canada et un qui vient de Villeurbanne (c’est pas loin de là ou habite mon pote Kenny et « crie-fort »), et après ça on a une demande de surf de la part de la soeur à Bâton, on va bien s’occuper d’elle !!

Allez c’est dimanche, je retourne me coucher au soleil avant qu’il pleuve. Baballe vous a dit qu’on avait des nouveaux bébé canards à la maison ?

Léchouilles à tous,

Ce diaporama nécessite JavaScript.

Comments

2 Responses to Des couchsufeurs à la pelle à croquettes !

  1. delfina62

    Che bello!

  2. Susie LaGrolle

    Comme c’est bien expliquer!!! J’ai tout compris ^^)

Laisser un commentaire